Audits énergétiques et Diagnostics techniques globaux

audit-energie

Audit énergétique pour les copropriétés

Contexte: Entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2016, les copropriétés de plus de 50 lots en chauffage collectif dont le permis de construire est antérieur au 1er juin 2001, sont dans l’obligation de faire réaliser un audit énergétique. Retrouver ici le texte de l’arrêté. Les copropriétés de moins de 50 lots en chauffage collectif sont dans l’obligation de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE).

Démarche : A partir d’une étude de l’existant nous préconisons des travaux en mettant en avant les coûts et retours sur investissements relatifs aux économies d’énergie obtenues. Ces études suivent les cahiers des charges définis par l’Ademe.

Nous proposons des modifications du système énergétique suivant une approche globale prenant en compte les éléments passifs (isolation, apports solaires,…) et actifs (ventilation, chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage…). A partir des travaux projetés, nous vous proposons différentes simulations financières prenant en compte les subventions et aides possibles.

Voir un modèle de Synthèse graphique_audit énergétique

 

Financement : Identification des mécanismes d’aides auxquels vous êtes éligible (crédits d’impôts, prêt à taux zéro, certificats d’économie d’énergie)

Moyens : Notre étude se basera sur des collectes de renseignements (analyse des factures, historique des travaux, entretien avec le maître d’ouvrage…), des mesures sur site et des simulations informatiques.

 

Télécharger : Les audits énergétiques

Audit énergétique pour les entreprisesefficacite-energetique_article-1742_3

Contexte: La directive 2012/27/UE oblige les entreprises de plus de 250 personnes ou celles dont le chiffre d’affaires hors taxe annuel excède 50 millions d’Euros à réaliser un audit énergétique d’ici le 5 décembre 2015 (article 8 de la directive) et à le renouveler tous les quatre ans. Les entreprises certifiées EN ISO 50001, c’est-à-dire celle ayant mis en place un système de management de l’énergie, sont exemptées de l’obligation de l’audit. L’audit doit couvrir au moins 80 % du montant des factures énergétiques acquittées par l’entreprise. Toutefois, pour les audits réalisés avant le 5 décembre 2015, ce taux de couverture peut être ramené à 65 %. L’audit devra ensuite avoir lieu tous les 4 ans.

Démarche :L’audit vise à identifier les flux énergétiques et les potentiels d’amélioration de l’efficacité énergétique au niveau du bâtiment mais également des process. Notre démarche suit les exigences des normes NF EN 16247 , à savoir une analyse préalable avec mise en avant des actions  à coûts faibles, une analyse détaillée des gisements d’économie d’énergie puis des propositions d’actions et solutions chiffrées.

Financement : Les grandes entreprises concernées par l’audit réglementaire ne peuvent être aidées pour l’audit. En revanche les PME sont éligibles aux aides de l’ADEME sous certaines conditions. Ainsi en région PACA seules les opérations collectives regroupant plusieurs entreprises peuvent être aidées.

Moyens: Notre étude se basera sur des collectes de renseignements (liste et caractéristiques des process, analyse des factures, historique des travaux, entretien avec le maître d’ouvrage…), des mesures sur site et des simulations informatiques.

Télécharger : Services aux entreprises_Atiane energy

ISO 50001Logo ISO 50001

Contexte: La norme internationale ISO 50001 vous aide à mettre en place un « Système de management de l’énergie » (SME).

Démarche : Notre démarche  suit la méthodologie d’amélioration continue PDCA (Plan-Do-Check-Act): identification du périmètre avec la direction et traduction en terme de politique énergétique, réalisation d’une revue énergétique avec l’identification d’indicateurs et de pistes d’amélioration de la performance énergétique, accompagnement à la mise en œuvre au travers de plans de formation et communication, vérification par audit interne avant la certification par un tiers, mise en place de revue de management et propositions d’actions correctives.

Financement : La mise en place d’un SME permet la bonification des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) de 50 à 100%. Les entreprises certifiées seront de plus exemptées de l’obligation d’un audit énergétique.

Moyens: Notre offre d’accompagnement intègre un cadrage préalable pour déterminer l’opportunité d’une ISO 50001 puis s’appuiera sur nos outils d’analyse, des méthodes de formation et sensibilisation pragmatiques en fonction du contexte social de l’entreprise et un suivi dans la mise en œuvre.

Assistance à maîtrise d’ouvrage en rénovation énergétique

chantier-energie-prestataireDémarche : En continuité de la prestation d’audit énergétique, notre bureau d’études se propose de vous accompagner dans la phase de rénovation. Nos prestations comprennent la rédaction des cahiers des charges, la consultation, l’aide au choix des fournisseurs, le suivi de chantier et la réception des travaux.

Moyens : Nous avons les compétences internes et des partenaires en région PACA (bureaux d’études, architectes, installateurs) pouvant répondre aux exigences les plus poussées de rénovation.

Plus d’info : Nous contacter

Diagnostic Technique Global (DTG) ou Audit Global Partagé (AGP)

Contexte: 

Selon la loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (loi ALUR) un diagnostic technique global (DTG) devient obligatoire à partir du 01er janvier 2017 pour les immeubles  de plus de 10 ans et qui font l’objet d’une mise en copropriété, ou qui font l’objet d’une procédure pour insalubrité et pour lesquelles l’administration demande au syndic de le lui produire.

Le décret n° 2016-1965 du 28 décembre 2016 précise les modalités de réalisation du diagnostic technique global des immeubles à destination partielle ou totale d’habitation relevant du statut de la copropriété.

Ce diagnostic technique global comporte :

1° Une analyse de l’état apparent des parties communes et des équipements communs de l’immeuble ;

2° Un état de la situation du syndicat des copropriétaires au regard des obligations légales et réglementaires au titre de la construction et de l’habitation ;

3° Une analyse des améliorations possibles de la gestion technique et patrimoniale de l’immeuble ;

4° Un diagnostic de performance énergétique de l’immeuble ou un audit énergétique

Il fait apparaître une évaluation sommaire du coût et une liste des travaux nécessaires à la conservation de l’immeuble, en précisant notamment ceux qui devraient être menés dans les dix prochaines années.

À partir de janvier 2017, le syndicat des copropriétaires de tout immeuble doit par ailleurs organiser un vote pour se prononcer sur la question de faire réaliser un DTG.

La décision d’engager un DTG ainsi que les modalités de sa réalisation doit être prise à la majorité simple.

Démarche : En association avec un architecte (et pour l’AGP avec un spécialiste en financement à notre BE peut vous proposer des DTG ou des AGP (qui suit une démarche équivalente mais plus exhaustive en terme d’analyse architecturale, patrimoniale et énergétique)

Financement: Le DTG réglementaire n’est pas finançable, en revanche l’AGP (plus complet et obéissant à un cahier des charges précis peut être subventionnable par la région PACA à hauteur de 25% +25% si des travaux sont engagés à l’issue de l’audit)